Trois cas d’usages, trois prestations

Le cas « Compagnie » (*)

Cette compagnie recherche à optimiser les usages de ses salles de réunions, tout en offrant aux collaborateurs la possibilité de développer le télétravail.
A l’issue des premières rencontres avec les représentants du personnel, nous percevons la réticence des équipes qui ressentent une forme d’organisation imposée et la perte des repères classiques. Nous proposons de développer une formule « travailler plus près de chez soi, trois fois par mois »
Avec les équipes, nous valorisons les gains obtenus par l’exemple. Et nous recherchons des espaces partagés répondant au cahier des charges de la « DRH » et de la « DSI ».
Le gain calculé est immédiat : 900 € / collaborateur dès la première année.

Le cas « Ville » (*)

La loi N.O.T.RE a modifié considérablement le périmètre de cette agglomération. D’une année à l’autre, le volume des équipements s’accroit, mais le mode de réservation reste toujours dépendant de plusieurs Directions. Avec notre outil unifié, cette Communauté d’Agglomération peut gérer de manière autonome et décentralisée l’ensemble de sa ressource. Un statut peut-être affecté à chaque ressource : interne / ouverte à la réservation pour les associations locales / Ouverte à toute réservation. La mise en place de ce mode sensibilise les utilisateurs au coût réel engagé par la collectivité. Toutes les fonctionnalités sont développées avec les utilisateurs, au plus proche de leurs usages effectifs.

Le cas « Propriétaire » (*)

Ce propriétaire dispose d’un bien immobilier tertiaire de bonne qualité, cependant à la suite d’une réorganisation interne, il constate la sous-occupation chronique d’un espace de 200 m2, accessible depuis l’entrée principale. Avec les équipes, nous travaillons à l’ouverture d’un espace de coworking orienté autour de l’éco-système de cette entreprise : une manière originale de renforcer son image auprès de ses clients et fournisseurs. Un projet qui implique les cadres de l’entreprise.

(*) Issus de cas réels ou à l’étude.